Le « théâtre forum » : une réponse aux obstacles liés au genre au Burkina Faso

Parsiwa-admin

Le « théâtre forum » : une réponse aux obstacles liés au genre au Burkina Faso

Le « théâtre forum » : une réponse aux obstacles liés au genre au Burkina Faso

Dans le cadre du projet « Beurre de karité » mis en œuvre par le Gret depuis 2010 dans cinq villages et deux villes du Burkina Faso, des groupements de femmes transforment le beurre de karité pour le marché rural. Face aux obstacles liés au genre que ces femmes rencontrent pour exercer leur activité, la méthode du « théâtre forum » s’est révélée être une solution pertinente et efficace, qui a permis de mobiliser des alliés chez les hommes et de soutenir l’autonomisation économique et sociale des femmes de la filière.

Dans le cadre du projet « Beurre de karité », des groupements de femmes en zone rurale développent une nouvelle activité de fabrication de savon, grâce à l’intervention de spécialistes de la question du genre. L’objectif est d’autonomiser les femmes par le développement d’une activité économique, une prise de conscience des inégalités fondées sur le genre, et un appui pour faire entendre leur voix pour la réduction de ces inégalités.

En effet, outre les difficultés inhérentes à toute nouvelle activité en milieu rural, les femmes des groupements de Gnogwarbin, Nabitenga, Kssougou, Rayasmnonré et Tanghin Dassouri ont rapidement dû faire face à obstacles liés au genre :

des contraintes de temps liées aux charges qui pèsent sur les journées des femmes et qui les empêchent de produire et de commercialiser le savon durant toute l’année :
des interdictions de la part de leurs maris de participer au groupement,
des préjugés défavorables sur le savon, qualifié par les commerçants villageois de « savon des femmes » et souffrant d’une image de basse qualité les empêchant de le vendre à un bon prix.

Dans le souci de résorber ces obstacles liés au genre, fruits des rapports inégalitaires entre les hommes et les femmes dans les différentes communautés villageoises, le Gret a initié une action de sensibilisation via l’outil du « théâtre forum ». Les femmes ont trouvé l’idée très pertinente pour mettre au jour des questions qu’elles n’ont pas toujours le courage d’aborder frontalement, par peur des conflits conjugaux ou sociaux. La compagnie théâtrale « Marbayassa » a ainsi écrit et mis en scène une pièce de théâtre qui a été présentée dans trois des cinq villages couverts par le programme.

Le théâtre forum a permis de montrer des situations conflictuelles qui trouvent leurs sources dans les rapports inégalitaires entre les hommes et les femmes dans les communautés, et de créer le débat pour mettre les hommes en face de leurs responsabilités et les amener à une réflexion sur les fondements de leurs attitudes et comportements. Il visait à provoquer une prise de conscience des conséquences négatives de la restriction de liberté des femmes sur le développement économique et social. La campagne s’est déroulée au mois de juillet 2012 en pleine campagne hivernale, alors que les femmes avaient plus de difficultés à obtenir de leurs maris qu’elles s’absentent du champ familial pour les activités du groupement. Deux mois après cette campagne, l’impact est réel :

les femmes disent n’avoir plus besoin de négocier longuement pour s’absenter du champ familial ;
les hommes manifestent un soutien jamais enregistré auparavant aux femmes dans leur l’activité ;
une dynamique communautaire est née autour de l’activité du groupement de femmes, qui est maintenant reconnue et valorisée dans la communauté comme un levier sérieux de développement.

Le Gret poursuit son intervention dans ces villages pour que la sensibilisation via le théâtre forum ouvre la voie aux femmes vers l’extension de leurs activités et participe ainsi au renforcement de l’autonomisation économique et sociale des femmes de la filière.

En savoir plus sur le projet « Beurre de karité »

À propos de l’auteur

siwa-admin administrator