Le super ordinateur le plus rapide d'Europe est refroidi à l'eau et non à l'air, ce qui permet une économie d'énergie de 40%. Cette innovation découle d'un projet de recherche entre l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et le constructeur IBM.
Afficher tous les articles sur ce sujet »
swissinfo.ch